| m u s h i n |mu-shin.ca

 
January 5, 2011

Swords can be fun too!

Category: General,The Martial Way — Marc Trudel-Bélisle @ 9:00 AM

Ce fût sans doutes la plus grande surprise de la dernière année, en terme d’entraînement: la passion que j’ai développé pour la pratique au sabre.

Disons que j’ai plutôt été lancé dans la chose que commencé de ma propre initiative; par recommandation, je me suis retrouvé à commencer l’entraînement il a de cela un peu moins de deux ans, et comme me disais un proche, ça ma “pris par surprise”, lentement mais sûrement. Le début est difficile, car comme dans la plupart des entraînements traditionnel, la compréhension n’est pas immédiate, et l’enseignement est progressif. Loin de la pratique de centaines de techniques, la pratique se limite souvent à une trentaine de forme par entraînement, au maximum – la normale étant souvent de pratiquer une dizaine de techniques au total, sur une durée d’entre deux et trois heures.

Ce qui est frappant en iaido (居合道), c’est le silence qui dépasse la notion de son, un silence qui se voit aussi clairement d’une table ou un verre. Il arrive parfois d’aller à une démonstration ou une compétition, et littéralement tomber en bas de mon siège à voir la maîtrise de certain; ça ne se prends ni en photo, ni en vidéo; c’est une maîtrise technique qui électrise l’air.

Mais attention, ici comme ailleurs, il y a les clown de services et les charlatans de coin de rue! Cependant, celui qui prends le temps de faire le tour, honnêtement et de bon coeur, des écoles de la région, celui-ci verra la clairement la différence.

C’est l’une des raisons pourquoi j’ai parfois été récalcitrant à parler de mon expérience jusqu’à maintenant: bien que je me doutais que les gens de mon entourage aurais un intérêt pour la pratique et la culture, il est difficile d’en parler sans avoir l’air un peu fou, ou faux. De plus, comme tout cela étais nouveau pour moi, je restais toujours un peu sur mes gardes quant à mon jugement sur les différentes pratiques.

Donc, vous savez, quand vous lisez des livres comme le 兵法家伝書 (heihou kadensho, ou écrit sur les stratégies anscestrale, de Yagyu Munenori) et que vous lisez à la fin de chacun des paragraphes:

Cette technique ne peut qu’être transmise qu’à l’orale.

eh bien, c’est parce que c’est effectivement difficile de faire mieux à l’écrit :D .

Donc non, pas de photos de pratiques, mais quelques photos de remises de prix prises avec des gens au dernier 関東居合道演武大会 (Kantou iaidou enbu taikai, ou démonstration / convention d’iaido dela région du Kanto, soit Tokyo, Kanagawa, Saitama et environs).

IMAG0044
101123_1631~001

2 Comments »

  1. Enter your comment here…

    Comment by Jean-Francois — January 5, 2011 @ 1:21 PM

  2. Pense que t’a oublié de mettre ton commentaire…

    Comment by Marc Trudel-Bélisle — January 5, 2011 @ 1:47 PM

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave your comment

Powered by WordPress